Philo Libre Expression Cercle philosophique sur internet - débat de philosophie en ligne

Dernière intervention

Thème de discussion sélectionné:

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

Les interventions sont classées par ordre chronologique
10.08.2019 07:51

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

il devient évident que notre représentation du monde soit de plus en plus empreint d'une construction idéelle par les technologies et les médiats, alors qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel ?
Thème proposé par zeugma
Eras
Eras
25 interventions
---
20.02.2020 10:54

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

Notre projection romantique, poétique, affective et technologique de la lumière, de la couleur, de la chaleur, des proportions et des qualités plastiques et mécaniques des éléments que nous côtoyons et mesurons, nous amènent à concevoir des stratégies aventureuses, et à corréler des rapports imaginaires à partir des objets et des concepts que nous manipulons.
Nous nous laissons diriger, trop facilement, par notre fonctionnement neuropsychique.

Prends du recul et analyse, car tes sens perçoivent trop vite.
zeugma
zeugma
636 interventions
---
21.02.2020 11:12

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

il est faux de manière égale, de concevoir notre intelligibilité du réel soit par l'unique contact sensible de nos sens, soit par l'idéalisation que nous en formons, la position réaliste met un ordre entre les deux et renvoie dos à dos la neurologie et le spiritualisme qui veulent s'affirmer l'un-e part rapport à l'autre comme des contraires oppositionnels...

il n'en est rien, et ce que vous dites Eras semble être une forme de cartésianisme mou, ou plus exactement une pseudo interrogation qui repose sur des présupposés arbitraires...

en enlevant ou en exaltant la puissance on en limite d'autant l'acte, et des deux positions, le positivisme des sciences et le scepticisme négationniste de certains systèmes philosophiques fondent leur explications erronées...

Modifié par zeugma - 11.04.2020 09:30
Laine
Laine
287 interventions
---
05.03.2020 12:51

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

Le ciel chargé de pluie tel que nous venons de le vivre la matinée durant, se découvre et laisser pointer les rayons ardents de notre soleil.
Est-ce sur le fondement du ciel gris que je perçois la réalité ou sur la venue du ciel bleu ? Est-ce cette réalité là dont nous voulons parler ? Et pouvons-nous la capturer ? Pour enfin la penser dans son "intelligibilité" ?
La notion "d'intelligibilité du réel" est pour moi tellement absconse puisqu'il conviendrait déjà de définir le réel ; croyez-moi ce ciel ce matin était bien gris et c'est le même cet après-midi (enfin le même ciel, il a juste changer de couleur - la Normandie est idéale pour philosopher...).
Alors, il s'agit peut-être plus de notre façon personnelle de percevoir la réalité et dans ce cas, le réel ne prend-il pas l'aspect de l'intelligence de celui qui l'observe ?...
Zeugma a, dans un autre post, écrit : "la capacité humaine à affirmer ou infirmer nous dispose à recevoir le réel avec les trois nuances de l'acceptabilité, soit en subissant le réel, soit en s'y adaptant, soit encore en le transformant, mais quelque soit le choix ou la mixité de choix entre ces trois nuances, il suit que notre intérêt pour ce réel s'en trouve modifié"
Il s'agit donc bien de l'intelligence observante qui donne la couleur - et l'impact - au réel...

Modifié par Laine - 05.03.2020 12:55
zeugma
zeugma
636 interventions
---
06.03.2020 09:49

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

non Laine...si j'ai dis: " il suit que notre intérêt pour ce réel s'en trouve modifié"
je ne disais pas que le réel est changé mais que c'est notre---intérêt----qui s'en trouve modifié...

alors ce n'est pas comme vous dites : "Il s'agit donc bien de l'intelligence observante qui donne la couleur - et l'impact - au réel..."
mais bien de la place de l'intelligence dans l'évolution de la nature qu'il s'agit dans la question initiale...qui pour le moment n'a même pas commencée d'être posée objectivement, mais juste effleurée subjectivement !

Modifié par zeugma - 09.03.2020 09:47
Laine
Laine
287 interventions
---
06.03.2020 17:15

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

Merci pour cet éclairage.
Nous partons donc du postulat que le réel est la nature ?
Et aussi que c'est l'intelligence participative à cette nature (peut-être pas seulement humaine) qui est questionnée ?
zeugma
zeugma
636 interventions
---
09.03.2020 11:50

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

Laine vous nous dites : " Nous partons donc du postulat que le réel est la nature ?"

----aparté----
A- tout postulat philosophique est admit sous une, deux ou trois de ces modalités d'acceptabilités :
1/ modalité: elle est hypothétique par reconstruction conceptuelle du réel.
2/ modalité: elle est avérée comme conformité des sens que nous admettons par évidence.
3/ modalité: elle est une construction issue de la conciliation social que nous utilisons culturellement.
B- tout postulat philosophique a une, deux ou trois de ces modalités d'inacceptabilité :
1/ modalité: la reconstruction hypothétique au niveau conceptuel ne recouvre pas la totalité du réel.
2/ modalité: les sens ne sont pas dirigés pour former un postulat mais pour la vie du corps.
3/ modalité: la culture est évolutive et reste soumise à l'accidentologie de l'histoire sociale.

donc, l'acceptabilité du postulat pose une forme prédéfinie de connaissance soit conceptuelle, soit sensible, soit culturelle, et dire que "le réel est la nature" nous placerait devant une, deux ou trois de ces modalités, en suggérant que la nature recoupe la totalité du réel, ou que le réel soit uniquement le naturel sensible ou qu'il soit une conciliation sociale, ou ce postulat n'est pas acceptable pour un, deux ou trois raisons de son inacceptabilité, soit le réel n'est pas totalement concevable, soit le réel n'est pas uniquement saisi par les sens naturels, soit le réel ni la nature ne peuvent être réduit à la reconnaissance culturelle.

---pour aller plus loin comparons---
la nature comme concept est prédictible de ces lois inconnues en totalité.
le réel comme concept est perfectible par recoupement inductif.

la nature comme constat sensible est accessible par contact et donc par immersion dans un milieu.
le réel comme constat sensible est la stabilisation de notre conscience corporelle.

la nature comme conciliation sociale est l'aboutissement du milieu transformé par le travail.
le réel comme conciliation sociale est une figuration symbolique de choix majoritaires.

comme aucune de ces comparaisons de se recoupent totalement, le postulat que le réel soit la nature est rejeté.
---fin de l’aparté---

voyons maintenant votre deuxième questionnement : " Et aussi que c'est l'intelligence participative à cette nature (peut-être pas seulement humaine) qui est questionnée ?"

si la question initiale disait : "il devient évident que notre représentation du monde soit de plus en plus empreint d'une construction idéelle par les technologies et les médiats, alors qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel ?"

c'est que justement, une des capacités de l'intelligence naturelle étant de parfaire la disponibilité de la conscience face au réel, nous soyons attirés par la maîtrise de notre connaissance au point où l'intelligence soit dégagée de son attention au "cas par cas" et atteigne une gestion globalisante des informations, et n'est-ce pas ce que font les technologies et les médiats ?

le leurre est donc évident, plus on globalise en vue de rendre la conscience plus disponible, plus l'on réduit son implication face au réel et paradoxalement ce qui étouffe l'humanité c'est son effort à respirer plus profondément ce réel...

c'est pourquoi l'intelligibilité du réel n'est pas uniquement une connaissance de la nature et surtout pas sa maîtrise, car à trop vouloir réduire ce réel à une connaissance technologique (issue des sciences) ou médiatique, nous supprimons notre participation naturelle en oubliant la place de l'intelligence dans la nature...

à suivre...
Laine
Laine
287 interventions
---
10.03.2020 21:22

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

je ne puis contre-argumenter car je n'ai pas les connaissances adéquates et la démonstration est, à mon sens, extrêmement pointue ; je vous rejoins sur la dernière phrase : ne pas omettre l'intelligence de la nature. La nature est certainement intelligence suprême puisqu'en adaptabilité perpétuelle...
zeugma
zeugma
636 interventions
---
12.03.2020 13:14

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

en effet Laine, l'adaptabilité de l'évolution naturelle est analogiquement ce que nous découvrons dans la qualité anticipative de l'intelligence humaine, puisque l'une comme l'autre révèle tel possible comme plus apte à la vie que tel autre...
zeugma
zeugma
636 interventions
---
13.03.2020 09:47

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

si nous partons du principe que toute intelligibilité du réel réclame un moyen terme conceptuel, nous dirons que ce dernier peut être de plusieurs types, soit logique, soit analytique, soit spéculatif, soit métaphysique, soit critique, soit mathématique etc...pouvant évidement se combiner à plusieurs...

mais quelque soit le mode de conceptualisation, le réel nous conduit inévitablement à nous intégrer à lui pour l'étudier, ce qui pose la même question à notre intelligence que celle qui se pose au scientifique voulant étudier un corps ou les propriétés d'un corps, et cette question est : est-ce-que mon étude modifie la réalité que j'observe ?

c'est à ce point nommé que nous devons partir pour savoir si l'intelligibilité du réel est une reconstruction isomorphe au réel ou si le fait de conceptualiser selon un mode particulier en modifie quelque peu les spécificités...
Laine
Laine
287 interventions
---
16.03.2020 19:03

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

"..savoir si l'intelligibilité du réel est une reconstruction isomorphe au réel ou si le fait de conceptualiser selon un mode particulier en modifie quelque peu les spécificités..."

Je rencontre toujours une difficulté avec cette notion du "réel".
Peut-on vraiment entamer cette discussion sans tenter de discerner ce que l'on entend par "réel" ?
...puisque d'emblée dans la question (et aussi dans la reconstruction isomorphique du réel, se pose la question du réel...
il y a très peu de temps, ma définition du réel eut été toute autre...
ancienne définition :
Réel : état de ce que l'esprit perçoit à la croisée d'un instant T dans un espace défini, le tout maintenu dans une tentative de cohérence perceptible par un individu de chair et de pensées ;
nouvelle définition :
Instant perçu par l'esprit comme l'accumulation d'une énergie circulante et mouvante dont la finalité n'est autre que de permettre à celui qui la perçoit de se sentir présent au coeur d'un processus indépendant de sa volonté, observateur du vide sidéral qui l'entoure...
zeugma
zeugma
636 interventions
---
17.03.2020 08:49

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

évidement Laine, votre deuxième définition du réel nous permet éminemment de rechercher ce que l'intelligibilité est face à ce réel, et c'est donc à partir de cette seconde approche du réel que nous pouvons réfléchir : "Instant perçu par l'esprit comme l'accumulation d'une énergie circulante et mouvante dont la finalité n'est autre que de permettre à celui-celle qui la perçoit de se sentir présent-e au cœur d'un processus indépendant de sa volonté, observateur-trice du vide sidéral qui l'entoure..."

en préambule il serait possible de voire ce qui est pertinent dans la seconde définition en la juxtaposant rapidement à la première : "état de ce que l'esprit perçoit à la croisée d'un instant T dans un espace défini, le tout maintenu dans une tentative de cohérence perceptible par un individu de chair et de pensées".

donc, à mon sens, la première n'est pas opposée à la seconde, mais maintient la désignation du réel comme un paramètre objectivé de la conscience, alors que la deuxième identifie le réel comme une implication subjective de la conscience corps/esprit jusqu'à la permanence d'une relation existentielle avec lui, le réel...

cette deuxième définition manifeste donc une plus juste pénétration et même interpénétration du soi conscient dans "le monde" et c'est bien en prenant en compte cette nouvelle approche du réel que nous pouvons découvrir l'interdépendance des limites par les lieux et surtout refonder si le cœur nous en dit, une nouvelle intelligibilité de ce réel...

Modifié par zeugma - 17.03.2020 08:52
Laine
Laine
287 interventions
---
17.03.2020 09:06

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

...le coeur et le temps nous est offert (en partage) pour pousser l'investigation...
la seconde définition a pour finalité d'exprimer la sensation de vide ; cette sensation n'est due qu'à l'arrêt de l'esprit (ou plus précisément à l'arrêt et/ou l'identification de la production de l'esprit) ; c'est l'instant T où devient accessible la vacuité et la vanité.
Le réel se débusque dans le vide, dans cet interstice d'éveil et de présence au monde ; le chat, dormant, observant..., est là dans la perception du réel, pas de finalité autre que celle d'être...
la question est-elle de savoir si ce réel là (vacuité des vacuités) est dotée d'une intelligence ?
zeugma
zeugma
636 interventions
---
17.03.2020 17:11

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

Laine pour essayer de répondre ce que vous dites :" la question est-elle de savoir si ce réel là (vacuité des vacuités) est dotée d'une intelligence ?"

nous sommes nécessairement conduit à envisager la place naturelle de l'intelligence dont nous faisons l'expérience en tant qu'être corporel, car même si comme dit plus haut, à mon sens le réel et la nature ne se recoupe pas totalement, il est impossible de percevoir le réel si nous ne savons pas par quoi et en quoi il nous est présent...

ce qui est intelligible ce sont les qualités dimensionnelles des réalités singulières et le réel est l'ensemble manifesté ou pas de ces réalités, ce qui nous fait comprendre que l'intelligence est comme un miroir qui reçoit une lumière, tout comme le réel est un miroir qui renvoi une lumière...
Laine
Laine
287 interventions
---
17.03.2020 21:06

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

Si je lis bien, les qualités d'intelligibilité du réel sont liées à l'individu qui observe cette réalité car selon :

"ce qui nous fait comprendre que l'intelligence est comme un miroir qui reçoit une lumière, tout comme le réel est un miroir qui renvoi une lumière..."

L'intelligence est donc fonction de ce que l'observateur émet en direction du miroir ; c'est donc bien une intelligibilité personnelle qui est projetée dans la perception du réel.

Nous ressentons aisément que la façon dont nous rayonnons à l'extérieur a un impact sur la réalité ; le simple fait de sourire à quelqu'un "provoque" un sourire en retour ; n'est-ce pas la preuve d'une interaction entre notre intelligence et celle de ce que nous appelons le réel...
zeugma
zeugma
636 interventions
---
18.03.2020 15:53

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

Laine vous dites : " L'intelligence est donc fonction de ce que l'observateur émet en direction du miroir ; c'est donc bien une intelligibilité personnelle qui est projetée dans la perception du réel."

mon avis diffère en ce qui concerne la deuxième partie de votre proposition, car l'intelligence est réceptive jusque dans la concrétion du concept, qui est une part effective de l'activité de l'intelligence mais elle ne l'ai pas dans le réel tant que notre volonté n'y implique pas notre conscience et notre activité...

de même lorsque vous dites :"Nous ressentons aisément que la façon dont nous rayonnons à l'extérieur a un impact sur la réalité ; le simple fait de sourire à quelqu'un "provoque" un sourire en retour ; n'est-ce pas la preuve d'une interaction entre notre intelligence et celle de ce que nous appelons le réel..."

le fait de sourire n'exerçant qu'une sollicitation aux sourires des autres ne permet pas de dire qu'il y a dans l'intention/choix de notre sourire une efficience nécessaire sur le sourire des autres, car il ne sont pas "obligés" d'en faire autant, de même donc l'intelligibilité du réel nous place devant une possible compréhension de ce qu'il est mais pas dans une nécessaire connaissance...

l'intelligibilité du réel se résume donc pour le moment à ceci : l'intelligence en acte est réceptive des qualités dimensionnelles des réalités, dans la même mesure où le réel est perceptible en puissance, et plus le réel est en acte, c'est-à-dire plus il nous est présent consciemment, plus l'intelligibilité est elle aussi actualisée en acte...

ce qui nous ferait poser la question suivante : est-ce que toutes les réalités sont susceptibles "sous le même mode "de faire passer notre intelligence de la puissance réceptive à l'acte d'intelligibilité ?

Modifié par zeugma - 18.03.2020 15:53
Laine
Laine
287 interventions
---
18.03.2020 19:42

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

bien sûr que mon exemple du sourire est mal approprié.
De plus, effectivement, il convient de garder à l'esprit que ce qui évolue dans le réel a son libre arbitre. Ainsi un oiseau à qui l'on fait les yeux dans l'espoir qu'il s'aventure au plus près de nous, garde son discernement et ma projection d'humain n'entre pas en résonance avec sa perception d'oiseau ; le réel est là deux énergies différentes qui entrent en contact dans un milieu ambiant déjà perçu différemment par l'un et l'autre, outre que ledit milieu a lui aussi ses caractéristiques, son mouvement, son énergie et sa densité.

"est-ce que toutes les réalités sont susceptibles "sous le même mode "de faire passer notre intelligence de la puissance réceptive à l'acte d'intelligibilité ?"
me laisse entrevoir qu'il existe un pont entre le choix qui est opéré de percevoir telles ou telles informations venant d'un monde extérieur que l'on qualifie de réel et le fait d'acter - ou plutôt valider - ces choix dans la matière ou à tout le moins de les rendre appréhendables dans cette réalité qui m'est extérieure...
il s'agit, somme toute, d'une vérification (dans le réel) des informations perçues intuitivement, est-cela que vous évoquez ?....(j'ai peur de n'avoir pas les connaissances pour débattre à de tels degrés...)
zeugma
zeugma
636 interventions
---
19.03.2020 09:15

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

oui c'est tout à fait cela et vous avez en tant que personne vivante toutes les capacités pour l'exprimer...

ce qui ressort de l'intelligibilité du réel, c'est son unicité opérée par l'unité de la personne qui actu volontairement son intelligence, vers telle ou telle réalité, car nous devons accepter que l'intelligence comme puissance spirituelle soit en mesure de toute chose, en distinguant ce qui de sa propre présence est présent et de sa propre implication est impliqué...

c'est pourquoi l'intelligence naturelle qui part du constat sensible reste en tous points du réel, susceptible de synthétiser le lien qui l'uni à ce réel, et qu'aucune méthode ou expérimentation scientifique ne peut remplacer...

P.S nous verrons sans doute plus loin en quoi cette intelligibilité scientifique est une mutilation de l'intelligence naturelle au point où la conscience de certains humains (scientifiques ou pas) se retrouve oublieuse de la finalité vitale de leur présence et des risques que comporte le découplement de la connaissance avec la volonté d'être au monde...

Modifié par zeugma - 20.03.2020 09:58
Laine
Laine
287 interventions
---
20.03.2020 17:53

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

Assurément oublier la source divine coupe de la nécessaire adéquation et participation au grand tout ; je le conçois bien ainsi.
Un grand spiritualiste du XIX e siècle, M. RAVAISSON a, très élégamment, re-positionné l'homme dans la création ; bien sûr, sa doctrine s'inscrit dans une foi chrétienne dont déjà le XXe Siècle s'est détaché et plus encore le XXIe siècle...
Ce Monsieur RAVAISSON lie l'âme au corps dans une forme d'unité désirée de Dieu et je ne suis pas loin de penser qu'au 7eme jour, Dieu observant son oeuvre et la considérant "bonne" (car à son image) a placé, dans l'âme, les caractéristiques divines de sa création associées à un corps capable de les éprouver.
Dans le monde du choix et de la volonté, l'homme a voix au chapitre et détient, par le truchement de son intelligence, une voie d'action sur le réel.
D'un autre côté, le scientisme, lui, imprime finalement un statut de "machine" à l'humain ; il nie la conscience de l'homme.
Je colle ici même une documentation sur les neurosciences et leur jusqu'au boutisme :
"Le réductionnisme tel qu’il est défendu par la neurobiologie consiste à mettre au même niveau la conscience et les neurones, autrement dit, la vie psychique de l’Homme est entièrement comprise du point de vue des processus chimiques neuronaux qui se produisent dans son cerveau. Il n’y a plus de spécificité psychique de l’Homme et donc il n’y a plus de raison de distinguer vie psychique et mécanismes neuronaux, d’où la disparition progressive d’une prise en considération d’une vie à proprement psychique de l’Homme.

Ainsi, des auteurs comme Jacques Monod ou François Jacob dans la lignée de La Mettrie, développent une position réductionniste extrême en s’appuyant sur les neurosciences et ses avancées spectaculaires. Monod écrit à ce sujet que « toute performance ou structure téléonomique [c’est-à-dire, finalisée] d’un être vivant, quelle qu’elle soit, peut en principe être analysée en termes d’interactions stéréospécifiques [c’est-à-dire, par figure et par mouvement] d’une, de plusieurs, ou de très nombreuses protéines »[1]. Ainsi la volonté, les désirs, les convictions, tout ce qui accompagne et inspire des actes relève systématiquement de l’organisation de nos protéines. Bref notre conscience se réduit aux principes qui régissent l’activité de nos neurones c’est-à-dire de nos molécules (les protéines, citées par Monod, étant des macromolécules). Pour le dire autrement, un Homme accomplit un acte en vue d’une fin qui peut être comprise du seul point de vue de son organisation cérébrale."
S'il ne s'agit pas là de réduire l'homme à une programmation... (qui je crois défraie la chronique dans un autre sujet) ; de quoi s'agit-il ?
N'est-il pas dangereux, pour l'homme, d'être réduit à cette mécanisation ???
zeugma
zeugma
636 interventions
---
20.03.2020 18:18

qu'est-ce-que l'intelligibilité du réel

en effet Laine, la confusion que certains entretiennent fait que leur intelligibilité soit prise comme l'unique source de connaissance et de gestion des ressources comportementales humaines, et c'est bien là le mode usurpatoire des neurosciences dans la réduction qu'elles font de la vie psychique à ce qu'elles en mesurent d'expériences après expériences...

confondre la cause et l'effet est assez facile pour les sciences qui ont un protocole d'évaluation et de rehaussement comme c'est le cas en neurologie, car seule une quantification est constatables mais pas la qualité propre de telle pensée ou de telle réponse psychique, il y a donc une réduction de la cause immatérielle de l'esprit à ses effets physiologiques constatables...

les psychologues avaient déjà depuis longtemps préparé le terrain avec les essais continuels de certaines molécules pour traiter des troubles psychiques, admettant leur efficacités, ils ont admis aussi que c'est par le corps que l'on peut agir sur l'esprit via les échanges chimiques du cerveaux, comme le font toutes les drogues ni plus ni moins, cela ne constatait pas que l'équilibre spirituel de la personne était rétablit !

cet aparté pour moi prend fin ici car nous avons à regarder ce qu'est intelligibilité du réel dans les cas où justement une réalité immatérielle se présente à la conscience de la personne humaine, sous la présence de l'amour ou de la joie par exemple...

bien à vous Laine en ces temps de réduction de liberté de corps sachons faire l'expérience de nos choix intelligents et de nos désirs volontaires en continuant cette réflexion commune...

Modifié par zeugma - 21.03.2020 09:51
Dernière intervention


Avertissements:

  • Les thèmes des débats sont proposés, exclusivement, par les débatteurs qui doivent préalablement s'être inscrits au sein de notre cercle philosophique en ligne "PHILO LIBRE EXPRESSION". L'éditeur s'en tient à la validation ou non des sujets ainsi proposés.
  • L’éditeur exerce un droit de regard et de censure à l'encontre de toutes les publications faites par les débatteurs dans l'espace «PHILO LIBRE EXPRESSION». Le cas échéant, il procédera, sans avis ni justification, à la suppression de toute parution concernant tout commentaire et toute publication qui ne correspondraient pas à sa ligne éditoriale.
  • L’éditeur se réserve le droit d’annuler immédiatement l’inscription d'un débatteur concerné par cette mesure et de supprimer purement et simplement tous ses droits de réinscription, sans qu’aucune justification ni argumentation soit nécessaire.



Philosophie par Internet, débat de philosophie, discussions philosophiques, cercle philosophique en ligne

Annonce

à découvrir

La conquête du Soi

Connexion à mon profil

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de navigation, et pour faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux.