Philo Libre Expression Cercle philosophique sur internet - débat de philosophie en ligne

Dernière intervention

Thème de discussion sélectionné:

L’ontologie ne repose-t-elle pas sur une conception de l’homme comme un sujet autonome et en contrôle ?

Les interventions sont classées par ordre chronologique
24.04.2019 15:41

L’ontologie ne repose-t-elle pas sur une conception de l’homme comme un sujet autonome et en contrôle ?

Lévinas crée une ontologie à partir de l’altérite. Dans cette optique, il critique l'ontologie de Heidegger parce que l'ontologie Heidegger rejette l'autre.
Thème proposé par -
zeugma
zeugma
636 interventions
---
02.05.2019 17:01

L’ontologie ne repose-t-elle pas sur une conception de l’homme comme un sujet autonome et en contrôle ?

citation : " Lévinas crée une ontologie à partir de l’altérite. Dans cette optique, il critique l'ontologie de Heidegger parce que l'ontologie Heidegger rejette l'autre."

la question ontologique se fonde sur la distinction des qualités saisies par différentiation, et de là l'attribution de l'ipséité et de la singularité, donc il n'est pas exact d'opposer Lévinas et Heidegger, mais simplement de leurs reconnaître une différence d'approche de l'être là, (comme le dirait chacun d'eux,) que cet être soit éminemment dans l'autre en tant qu'autre ou dans le tout autre n'implique pas que leurs ontologies soient opposables...

il reste que lors de la recherche de l'être en tant qu'être, la distinction de l'acte et de la puissance (ενέργεια et δύναμις ) n'ont un sens complet que dans leur finalité commune (ἐντελέχεια) ...
que vous caractérisiez cette finalité comme une autonomie et un contrôle, ne supprimera pas la potentialité et donc le devenir...
Dernière intervention


Avertissements:

  • Les thèmes des débats sont proposés, exclusivement, par les débatteurs qui doivent préalablement s'être inscrits au sein de notre cercle philosophique en ligne "PHILO LIBRE EXPRESSION". L'éditeur s'en tient à la validation ou non des sujets ainsi proposés.
  • L’éditeur exerce un droit de regard et de censure à l'encontre de toutes les publications faites par les débatteurs dans l'espace «PHILO LIBRE EXPRESSION». Le cas échéant, il procédera, sans avis ni justification, à la suppression de toute parution concernant tout commentaire et toute publication qui ne correspondraient pas à sa ligne éditoriale.
  • L’éditeur se réserve le droit d’annuler immédiatement l’inscription d'un débatteur concerné par cette mesure et de supprimer purement et simplement tous ses droits de réinscription, sans qu’aucune justification ni argumentation soit nécessaire.



Philosophie par Internet, débat de philosophie, discussions philosophiques, cercle philosophique en ligne

Annonce

à découvrir

La conquête du Soi

Connexion à mon profil

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de navigation, et pour faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux.