Philo Libre Expression Cercle philosophique sur internet - débat de philosophie en ligne

Intervenir dans le débat de philosophieDernière intervention

Thème de discussion sélectionné:

Existe-t-il des sentiments qui n'ont pas encore été déterminé, définis ?

Les interventions sont classées par ordre chronologique
29.01.2021 21:45

Existe-t-il des sentiments qui n'ont pas encore été déterminé, définis ?

"Existe-t-il des sentiments qui n'ont pas encore été déterminé, définis ?"
Je me pose la question puisque lorsqu'on explique une situation a quelqu'un on manque souvent de mot pour exprimer ce que l'on ressens .
Ainsi, j'en suis venu à constater qu'on n'a définis que très peu de sentiments mais que ceux là ne sont pas suffisant pour l'être humain, de plus, les sentiments définis sont bien trop vastes dans leurs "définitions" et citer avec abus dans toutes situation.
Etes-vous d'accord ? Avez-vous des exemples de sentiments que l'on pourrais définir avec un exemple de situation ? Pensez-vous qu'il est encore possible de définir de nouveau sentiments ?
Après avoir écris cela, je me suis demandé si en réalité nous ne créons pas de nouvelles définitions de sentiments avec des nouveux mots sans nous en rendre compte ? Par exemple, les nouvelles générations utilisent ces expressions " je suis blasé " ou encore " j'ai le seum ", ces expressions sont-elles des sentiments qui ont été définis ou sont-elles tirés de sentiments déja définis mais repris avec un language différent ?
Thème proposé par bili.laysa
zeugma
zeugma
569 interventions
---
31.01.2021 05:42

Existe-t-il des sentiments qui n'ont pas encore été déterminé, définis ?

puisque chaque sentiment est un mode de relation avec les autres, le monde et soi-même, il possède une qualité propre à telle personne singulière, de ce point de vu chacun-e pourrait chercher à en redéfinir la singularité...

d'un autre point de vue, comme la connaissance des sentiments est en partie descriptive et admet des définitions universelles en utilisant le caractère itératif (fréquence du semblable) d'une réalité, la liste ne peut s'allonger que si un certain consensus sur l'intelligibilité d'un "nouveau sentiment" apparaissait...

pour le reste, comme l'évolution humaine continue à entrelacer une diversité et une multiplicité de situations, d'expériences et de rencontres, il se peut aussi que de nouveaux sentiments apparaissent comme des signaux affectifs ou expressifs de notre conscience d'être au monde, dans ce cas là il sera possible d'objectiver l'existence de nouveaux sentiments et de les replacer dans la trame de nos affects...

P.S personnellement je recherches de nouveaux sentiments partagés par des personnes sensibles à l'écologie dans le sens de : survie de l'individu dans son milieu et du milieu par les individus...

Modifié par zeugma - 31.01.2021 05:51
Laine
Laine
260 interventions
---
06.02.2021 12:04

Existe-t-il des sentiments qui n'ont pas encore été déterminé, définis ?

Les sentiments étant la "matérialisation" d'émotions (celles-ci étant communes à tous), le sentiment, à l'inverse, est effectivement une création toute personnelle et singulière. De là à imaginer que l'on puisse effectivement en créer de nouveaux ou, au choix, les nommer différemment, cela ne me semble pas incongru et moins encore impossible.
L'essentiel n'est-il pas d'essayer de déterminer l'émotion qui a fait naître ce sentiment ? De ce fait, nous parlerions tous de la même chose (ou du moins de choses communément partagées : les émotions).
ZEUGMA introduit la notion d'affect, notion développée par Spinoza que je rapprocherais du sentiment puisque c'est ce qui nous permet de "bouger" de ne pas rester bloqué par nos émotions. c'est comme cela que je le comprends en tout cas.
zeugma
zeugma
569 interventions
---
07.02.2021 08:31

Existe-t-il des sentiments qui n'ont pas encore été déterminé, définis ?

Pour reprendre ce que vous dites Laine sur le lien irréfragable entre l'émotion et le sentiment, qui pourrait nous servir de "révélateur" dans la recherche de nouveaux sentiments, cela interroge donc aussi la capacité évolutive de la psyché humaine qui a toujours lié la sensation à ses besoins et les sentiments aux envies...

l'émotion étant à mis chemin du besoin et de l'envie, elle l'est donc aussi de la sensation et du sentiment ou plus précisément elle est l'enfant commun de la sensation et du sentiment quand le besoin ou l'envie sont en contact avec ce qu'ils recherchent...

puisqu'il semble évident que la sensation physiologique, provenant d'une réceptivité d'informations issues d'un contact avec telle ou telle réalité, (le feu, un visage , un corps qui souffre etc.), se trouve être un besoin d'émotion par le contact et par là on peut dire que l'esprit par le corps s'informe sensiblement du réel...

alors que le sentiment réclamant un temps plus long pour se former, provient d'une relation continue d'informations avec certaines réalités (ses parents, l'ennemi, son pays etc.) se trouve donc être une envie d'émotion par le contact et par là on peut dire que l'esprit par le corps informe le réel (les autres) de sa présence...

l'affect négative causé par certaines disruptions sociétales par exemple (pollutions, guerre, insécurité etc.), ou d'une relation instable avec d'autres personnes, ou d'un questionnement insoluble sur soi même, peut être en effet cause du resurgissement d'un potentiel de contrôle de l'émotionnel, mais tout comme l'affect positif, seules les vertus peuvent en venir à bout...
Laine
Laine
260 interventions
---
11.02.2021 17:23

Existe-t-il des sentiments qui n'ont pas encore été déterminé, définis ?

La sensation me semble être le dénominateur commun de tous ces concepts abordés dans le dernier post de Zeugma dans le sens où : la sensation intervient dans l'émotion, dans le besoin, dans les envies, tandis que s'agissant des "sentiments" je parlerais plutôt "d'impressions" au sens "ressentis".

C'est peut-être en cela que les sentiments sont si personnels avant tout et donc "fabriqués" sans cesse au hasard des émotions éprouvées, des besoins impérieux et des envies subalternes.

La fabrique des sentiments dépend effectivement du passé de chacun, du milieu social, de la sensibilité telle que celle-ci a pu (ou pas) se déployer.

Ainsi donc, ils me semblent (les sentiments) être susceptibles d'évoluer à la faveur de notre évolution personnelle laquelle, elle, s'expansera par la pratique des vertus.
zeugma
zeugma
569 interventions
---
12.02.2021 11:30

Existe-t-il des sentiments qui n'ont pas encore été déterminé, définis ?

Aristote distinguant :
les sensibles propres (idion) celui qui ne peut être perçu (mè endechetai
aisthanesthai) par un autre sens (heterai aisthèsei) et qui ne laisse aucune possibilité d'erreur
(mè endechetai apatèthènai) : tels pour la vue (opsis) la couleur (chrômatos), pour l'ouïe
(akoè) le son (psophou), pour le goût (geusis) la saveur (chumou),

des sensibles communs (koina) sont : le mouvement (kinèsis), le repos (èremia), le nombre (arithmos), la figure (schèma), la grandeur (megethos). »

et il ne parle d'appréhension qu'à partir de la sensation(aisthèsis), issue des cinq sens, en précisant qu'il y a une impression comme un sceau sur de la cire molle qui laisse dans l'imaginaire une empreinte de mémoire durable, et les sentiments sont alors vus dans leurs rapports avec le corps comme des relations complexes d'émissions et de réceptions de signaux, c'est une manière de distinguer ce qui est à partir de sa corporéité de ce qui va vers la corporéité de l'autre...

la sensation est une entrée d'informations dans la conscience, le sentiment en est une sortie...

la notion de "ressenti" si chère à la psychologie ne semble pas être un point identifié de la philosophie réaliste, bien que cette notion posant une certaine légitimité du vécu transitoire de la personne, sa définition risque toujours de se perdre dans les sables mouvant de l'interprétation psychologique, mais n'être en rien existante dans le réel de la relation à l'autre...

c'est tout le problème de la communication du sentiment, si il se dit il devient une information translative entre deux personnes (ou plus) et si il est tu, il reste un écho transitoire d'un moment entre deux personnes(ou plus)...

mais dans les deux cas le ressenti risque fort ne ne pourvoir être une information transductive, c'est-à-dire un nouveau lieu de rencontre pour les personnes qui se cherchent sentimentalement...

P.S écrit à la veille de la St Valentin 2021 qui pour le sentiment était d'une autre nature...

Modifié par zeugma - 12.02.2021 11:31
Laine
Laine
260 interventions
---
12.02.2021 18:08

Existe-t-il des sentiments qui n'ont pas encore été déterminé, définis ?

Merci Zeugma pour votre explication que je trouve limpide ; et cette phrase : "la sensation est une entrée d'informations dans la conscience, le sentiment en est une sortie..." est très éclairante.
A la suite de l'entrée d'information par le biais de la sensation, naît une émotion qui, elle même, est "évacuée" par un sentiment ; je le ressens ainsi.
Les sentiments ne sont pas tous de l'ordre de l'amoureux fêté par la Saint Valentin mais il est vrai que d'aucun sont dans ces festivités proches à venir...
zeugma
zeugma
569 interventions
---
13.02.2021 08:02

Existe-t-il des sentiments qui n'ont pas encore été déterminé, définis ?

avant de vous répondre Laine je reprendrais ce que propose bili.laysa dans sa question je cites : "Avez-vous des exemples de sentiments que l'on pourrais définir avec un exemple de situation ? Pensez-vous qu'il est encore possible de définir de nouveau sentiments ?"

cette question propose judicieusement que le sentiment soit une caractérisation émotionnelle d'un contact répété avec, soit une réalité singulière, soit un milieu de vie naturel ou technologique, et en un deuxième temps que ce sentiment "nouveau" soit identifié et défini par le langage, de ce point de vue nous pourrions considérer que certaines activités contemporaines ayant additionné à la nature des objets et des usages techniques, une nouvelle sorte d'affectation (positive, négative ou neutre) révèle que notre sensibilité est évolutive...

l'usage des médias par exemple, dans la prégnance de leur conductivité informative, je veux dire dans cette nouvelle dépendance qu'ils proposent en imposant un surcroit de conscientisation citoyenne, pourrait en effet être des vecteurs de nouveaux sentiments, comme celui de la solidarité d'appartenance à une cause humanitaire, qui existait déjà avant l'ère médiatique, mais pas sous des mêmes déterminations...

en effet si l'humanisme de P. de Montaigne au XVII ème siècle était assez rare pour en faire un penseur de l'altérité, notre siècle par certains moyens technologiques est tellement saturé d'informations, que le sentiment fraternel humaniste s'en trouve d'autant plus dilué...

ou bien a-t-il évolué ?

donc Laine vous dites : "A la suite de l'entrée d'information par le biais de la sensation, naît une émotion qui, elle même, est "évacuée" par un sentiment ; je le ressens ainsi."

cela suggérerait que l'information est une nourriture pour notre sensibilité de vivant, et que par sa qualité suggestive, notre émotivité ressente l'envie ou le besoin d'une relation avec "ce sujet", donc que naisse un sentiment, mais cela n'explique pas sa place dans l'évolution...

Modifié par zeugma - 13.02.2021 08:07
Laine
Laine
260 interventions
---
13.02.2021 11:58

Existe-t-il des sentiments qui n'ont pas encore été déterminé, définis ?

...la place accordée à l'accueil que nous avons des évènements extérieurs engendre nécessairement une ou des réaction(s) et l'évolution de ces réactions est symbiosement reliée à notre état profond intérieur ; ce qui revient à dire que nos sentiments sont le miroir de notre intériorité, donc que leur évolution est intimement liée à notre "évolution" personnelle. Par exemple, ce qui aurait provoqué chez Jacques une colère intense et déplacée dans le cadre d'une incivilité routière il y a 15 ans, ne provoque plus désormais chez ce même Jacques qu'un soupçon de dédain et dans 15 ans encore, une gratitude à l'endroit de cet épiphénomène qui lui fera ressentir toute l'évolution qu'il a été capable d'accueillir en lui.
C'est un exemple concret qui caractérise l'évolution des sentiments à partir d'un même évènement...
Amir
Amir
1 intervention
---
23.02.2021 23:51

Existe-t-il des sentiments qui n'ont pas encore été déterminé, définis ?

Il en existe à l infini puisque les paramètres des sentiments n ont pas de finitudes!
zeugma
zeugma
569 interventions
---
24.02.2021 07:45

Existe-t-il des sentiments qui n'ont pas encore été déterminé, définis ?

Laine vous dites : ...la place accordée à l'accueil que nous avons des évènements extérieurs engendre nécessairement une ou des réaction(s) et l'évolution de ces réactions est symbiosement reliée à notre état profond intérieur ; "

c'est très juste de proposer cette symétrisation de la réception émotive, générant de l'évolutivité de la conscience affective, intellective et mémorielle, car l'évolution de l'humanité tient en effet de ces trois strates de réceptivités, condensées dans une intériorité et redonnées au travers d'une expressivité, comme la communication dans le langage ou la coopération dans le travail ou encore l'unité de sentiment dans l'amitié etc.

c'est sans doute pour cela que vous ajoutez ensuite : "ce qui revient à dire que nos sentiments sont le miroir de notre intériorité, donc que leur évolution est intimement liée à notre "évolution" personnelle."

en effet la correspondance des phénomènes et la coresponsabilité de nos actes avec les autres personnes croise sans cesse, se superpose et engendre une suite presque infini en nombre d'inférences affectives comme le suggère Amir quand il écrit : Il en existe à l infini puisque les paramètres des sentiments n'ont pas de finitudes ! "

si les paramètres des sentiments sont aussi nombreux que les contacts de chaque personnes chaque jour en tous les lieux, évidement nous pouvons voir leur numération comme une suite de causalités sans fin...
Laine
Laine
260 interventions
---
24.02.2021 21:20

Existe-t-il des sentiments qui n'ont pas encore été déterminé, définis ?

Je trouve, humblement, que la "coopération dans le travail" et "l'unité de sentiment dans l'amitié" nous a permis de bien avancer sur le sujet ;)
zeugma
zeugma
569 interventions
---
26.02.2021 07:05

Existe-t-il des sentiments qui n'ont pas encore été déterminé, définis ?

certes oui Laine, mais ne resterait-il qu'une seule possibilité de rendre aux sentiments la place qui leurs revient par pure gratuité, que nous serions bien ingrat de ne pas la leur offrir comme remerciement à ce qu'ils sont au fil de nos jours...
Laine
Laine
260 interventions
---
26.02.2021 11:13

Existe-t-il des sentiments qui n'ont pas encore été déterminé, définis ?

...leur offrir la place qui leur revient, de droit, pour ce qu'ils nous permettent d'avancer sur le chemin de l'amour, assurément...
zeugma
zeugma
569 interventions
---
03.03.2021 14:41

Existe-t-il des sentiments qui n'ont pas encore été déterminé, définis ?

ce serait assurément une relecture de ce que sont les sentiments dans une acception évolutive de la nature humaine, même si comme vous le dites ailleurs Laine, il n'a pas de Nature spécifiquement humaine...
Intervenir dans le débat de philosophieDernière intervention


Avertissements:

  • Les thèmes des débats sont proposés, exclusivement, par les débatteurs qui doivent préalablement s'être inscrits au sein de notre cercle philosophique en ligne "PHILO LIBRE EXPRESSION". L'éditeur s'en tient à la validation ou non des sujets ainsi proposés.
  • L’éditeur exerce un droit de regard et de censure à l'encontre de toutes les publications faites par les débatteurs dans l'espace «PHILO LIBRE EXPRESSION». Le cas échéant, il procédera, sans avis ni justification, à la suppression de toute parution concernant tout commentaire et toute publication qui ne correspondraient pas à sa ligne éditoriale.
  • L’éditeur se réserve le droit d’annuler immédiatement l’inscription d'un débatteur concerné par cette mesure et de supprimer purement et simplement tous ses droits de réinscription, sans qu’aucune justification ni argumentation soit nécessaire.



Philosophie par Internet, débat de philosophie, discussions philosophiques, cercle philosophique en ligne

Annonce

à découvrir

La conquête du Soi

Connexion à mon profil

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de navigation, et pour faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux.