Philo Libre Expression Cercle philosophique sur internet - débat de philosophie en ligne

Intervenir dans le débat de philosophieDernière intervention

Thème de discussion sélectionné:

Les croyances, les convictions et les certitudes: différences ! utiles ou pénalisantes !

Les interventions sont classées par ordre chronologique
16.06.2020 08:44

Les croyances, les convictions et les certitudes: différences ! utiles ou pénalisantes !

Il s’agit d’abord de différencier les croyances, les convictions et les certitudes désirées, celles qui sont réellement bénéfiques pour nous-mêmes et pour notre entourage, qui sont habités par une intention noble, qui représentent des valeurs conformes à notre réalisation, de celles qui contredisent nos intentions, qui sont improductives et néfastes, et qu’il convient de rejeter ou de réformer.

En neutralisant nos filtres pénalisants, en corrigeant nos apories, nos déviances et nos extravagances déplacées, nous annihilons la frustration.
Thème proposé par Pitha
Etre
Etre
24 interventions
---
16.06.2020 08:52

Les croyances, les convictions et les certitudes: différences ! utiles ou pénalisantes !

Une croyance personnelle symbolise et représente la confiance investie dans les choses qui nous sont chères et notre méfiance envers les choses que nous ne comprenons pas ou que nous craignons. Elle reflète également le crédit que nous allouons à nos dispositions, à nos capacités et la défiance envers nos insuffisances. Elle guide nos appétences. Elle témoigne de la vision de notre monde personnel et véhicule notre vision personnelle du monde.

C’est en revisitant chacune de nos croyances personnelles, et au besoin, en réformant ou en repoussant celles qui ne promeuvent pas la direction choisie, que nous travaillons à notre émancipation matérielle, intellectuelle et spirituelle.
Eras
Eras
25 interventions
---
16.06.2020 08:55

Les croyances, les convictions et les certitudes: différences ! utiles ou pénalisantes !

Nous devrions nous interroger, plus intensément, sur toutes ces restrictions que nous nous infligeons et que nous entretenons. Ces thèses et ces méthodes que nous adoptons et pratiquons sans mesure ; ces barrières superflues que nous dressons nous-mêmes.

N'accrochons pas trop de croyances, de convictions et de certitudes au portemanteau de notre Moi ; car nous risquons de ne plus nous trouver.
Laine
Laine
260 interventions
---
17.06.2020 22:29

Les croyances, les convictions et les certitudes: différences ! utiles ou pénalisantes !

J'aime assez vérifier la justesse des définitions de certains mots dont on pense connaître parfaitement et spontanément le sens.
CROYANCES (CNRTL) : Il y a dans la croyance (Fürwahrhalten) les trois degrés suivants : l'opinion (Meinen), la foi (Glauben), et la science (Wissen). Lorsque notre croyance est telle qu'elle existe non-seulement pour nous, mais pour tout le monde, et que nous avons le droit de l'imposer aux autres, nous avons alors la science ou la certitude. Si la croyance n'est suffisante que pour nous, et que nous ne puissions l'imposer aux autres, c'est la foi ou la conviction. L'opinion est une croyance insuffisante et pour les autres et pour nous-mêmes. La science exclut l'opinion : ainsi dans les mathématiques pures il n'y a point d'opinion; il faut savoir, ou s'abstenir de tout jugement. Il en est de même des principes moraux : l'opinion que telle ou telle action est permise ne suffit pas, il faut savoir qu'elle l'est. La croyance produite par la raison spéculative n'a ni la faiblesse d'une opinion ni la force d'une certitude : c'est la foi; telle est l'espèce de croyance que comporte la théologie naturelle
CERTITUDE (CNRTL) : . Certitude plus ou moins grande par laquelle l'esprit admet la vérité ou la réalité de quelque chose.
CONVICTION (CNRTL) : Certitude de l'esprit fondée sur des preuves jugées suffisantes.
A l'inverse d'Eras, je ne pense pas que le poids sur le porte manteau cache le Soi. Je pense qu'il est bon d'être capable de "revisiter" ses croyances, ses certitudes et ses convictions.
Tout est évolution et mouvement et ces trois termes laissent augurer des situations "figées" et peut-être un peu trop "imprimées".
Se réinvestir (renouveler son engagement) dans ce qui nous meut, nous émeut ou nous transporte, peut-être pas en faisant fi de ces trois piliers, me semble utile et nourrissant, à l'image de la permaculture (basée sur la diversité des cultures, leur résilience et leur productivité naturelle)
zeugma
zeugma
569 interventions
---
18.06.2020 09:28

Les croyances, les convictions et les certitudes: différences ! utiles ou pénalisantes !

D'un même esprit d'analyse je rejoints Laine en tous points car son approche dépasse le vécu psychologique de la croyance et établi une relation d'unité entre ce qui est su et ce qui est cru dans le respect de l'évolution consciente de la personne qui seule est responsable de la croissance et de
la "purification" de sa foi, de la solidité de ses convictions et du bien fondé de ses certitudes...

si c'est bien dans une recherche de vérité et un désir du bien, alors le fait de croire d'avoir des convictions et d'entretenir des certitudes nous dirigent tous les jours en assumant entièrement la fonction critique de la raison par cet élan, par ce mouvement que Laine suggère en restituant une autre dynamique et un rétablissement de la naturelle disposition à percevoir ce qui n'est pas uniquement pratique et utile, mais qui apporte la gratuité de la contemplation...

et si c'est bien dans cette perspective que notre humanité évolue, il est assez simple de reprendre la phrase de Pitha :" En neutralisant nos filtres pénalisants, en corrigeant nos apories, nos déviances et nos extravagances déplacées, nous annihilons la frustration."

et de répondre que la purification de nos croyances, de nos convictions et même la réforme de nos certitudes n'est possible que si la réalité d'un bien spirituel est perçu comme unique attraction pour notre intelligence et pour notre volonté, unifiés par la présence de ce bien...

nous avions déjà réfléchi à cette question dans le sujet : "croire ou savoir ou l'indivisibilité entre la certitude et l'évidence" et la dichotomie apparente entre la certitude et l’évidence ne se résous que dans l’acte de connaissance d’un bien réel, qui réclame pour la foi: un saut confiant dans l’inconnu, pour la conviction : une qualité de jugement sur le réel possible et le réel en acte, et pour la certitude : une écoute complétive des autres personnes…

reste à analyser la qualité essentielle de l'acte de la foi, de la conviction et de la certitude...
Laine
Laine
260 interventions
---
19.06.2020 22:07

Les croyances, les convictions et les certitudes: différences ! utiles ou pénalisantes !

Reprenant la fin du post de Zeugma :
"reste à analyser la qualité essentielle de l'acte de la foi, de la conviction et de la certitude..."
A mon sens,
La qualité essentielle de l'acte de foi,c'est la confiance.
La qualité essentielle de la conviction c'est la certitude.
La qualité essentielle de la certitude c'est conviction.
zeugma
zeugma
569 interventions
---
23.06.2020 07:54

Les croyances, les convictions et les certitudes: différences ! utiles ou pénalisantes !

tout d'abord si il s'agit de préciser ce que peuvent être les qualités essentielles respectives de l'acte de foi, de conviction et de certitude, il est nécessaire de savoir ce qu'est une qualité essentielle, tant de nos jours la recherche philosophique se passe allègrement de l'analyse, en partant du présupposé conceptuel qui fait de la connaissance des principes une évidence...

donc, une qualité essentielle est l'immédiate détermination que l'on attribut à une réalité en raison de sa singularisation et des relations qu'elle rend possible avec les autres réalités, puisque la qualité est la première manifestation de l'être en tant qu'être, c'est-à-dire la première cause de différentiation pour l'intelligence...

or, l'essentialité d'une qualité nous permet d'identifier la véracité d'une réalité en admettant qu'elle possède en propre son existence et soit par le fait objet de connaissance...

de cette précision je dirais que la qualité essentielle de l'acte de foi se soit l'assentiment de l'intelligence lorsqu'elle accepte volontairement (dans la confiance) une vérité proposée comme révélation de la divinité...

de même que la qualité essentielle de la conviction soit l'affirmation sans réserve (et donc sans doute) que telle réalité simple ou complexe existe selon la connaissance que l'on en a, et assure (état de certitude) par le fait que l'intelligence soit capable volontairement de percevoir le vrai comme son bien...

de même que la qualité essentielle de la certitude soit l'état de l'intelligence qui a perçu la somme de ces recoupements comme vraie puisqu'ils sont issus de la totalité actuelle des éléments connus d'un problème, d'une question, ou encore d'un raisonnement...

conclusion, l'acte de foi de moindre certitude que le raisonnement a pourtant une primauté par la relation qu'il permet avec une réalité transcendante(recherche de finalité) est aussi supérieur à la conviction, par l'unification plus parfaite qu'il permet entre l'intelligence et la volonté...

Modifié par zeugma - 23.06.2020 07:56
Laine
Laine
260 interventions
---
24.06.2020 11:27

Les croyances, les convictions et les certitudes: différences ! utiles ou pénalisantes !

Bravo Zeugma, j'admire votre esprit de synthèse dans le développement d'une idée.
Entre autres choses, je retiens ceci : "qualité essentielle est l'immédiate détermination que l'on attribut à une réalité..."
et je retiens aussi cette magnifique confiance qui sous tend la foi, l'acte de foi, la ou les croyances exercée dans l'acceptation et l'accomplissement d'une finalité du bon et du bien.
-
-
6 interventions
---
17.07.2020 18:05

Les croyances, les convictions et les certitudes: différences ! utiles ou pénalisantes !

Pour ma part , en me référant à votre sujet initial .
C'est utiles et pénalisants à la fois dépendamment du contexte de l'humain qui le vit autant par choix qu'imposés.
Vu l'unicité de chaque êtres et le respect envers cet personne , qui selon moi va de soi .
Les croyances , les convictions et les certitudes sont des sphères du développement global et intégré et ce depuis la petite enfance que chacun gère à sa manière selon le contexte de vie .
Je pense à un endroit dont la guerre sévi de manière active.
Je pense à un endroit dont la paix agit de manière active
-
-
6 interventions
---
17.07.2020 18:11

Les croyances, les convictions et les certitudes: différences ! utiles ou pénalisantes !

C'est impossible d'avoir la véracité d'une réalité dans sa globalité.
Nous sommes perpétuellement en mouvement autant la roche que l'atome .
La réalité n'existe pas.
Ce qui existe ce sont les …… ( il y a trop d'adjectifs, de qualificatifs ext...) établis pour permettre une uniformisation des masses . ce qui est compréhensible , je parle de milliard et plus d'humain si différents dans leur unicité et si semblable dans le reste
zeugma
zeugma
569 interventions
---
19.07.2020 06:38

Les croyances, les convictions et les certitudes: différences ! utiles ou pénalisantes !

tout acte de foi, toute réflexion qui conduit à une conviction et ce qui permet d'avoir la certitude de la chaque réalité, a sans doute une base et une limite...

et puisque pour la foi, la base et la limite est la réalité de la présence divine, que pour la conviction la base est la confiance dans la relation avec la divinité dont la limite est l'engagement de toute sa conscience, il reste que la base de la certitude résulte de la nécessité de perdurer dans un effort qui a pour limite une recherche de la totalité de la présence divine...

si ce sujet est assez simple à expliciter, toutes les visions critiques qui compliquent inutilement la recherche de la vérité ultime, ne sont ni philosophiques ni pertinentes et ne conduisent qu'à de vains bavardages...
Intervenir dans le débat de philosophieDernière intervention


Avertissements:

  • Les thèmes des débats sont proposés, exclusivement, par les débatteurs qui doivent préalablement s'être inscrits au sein de notre cercle philosophique en ligne "PHILO LIBRE EXPRESSION". L'éditeur s'en tient à la validation ou non des sujets ainsi proposés.
  • L’éditeur exerce un droit de regard et de censure à l'encontre de toutes les publications faites par les débatteurs dans l'espace «PHILO LIBRE EXPRESSION». Le cas échéant, il procédera, sans avis ni justification, à la suppression de toute parution concernant tout commentaire et toute publication qui ne correspondraient pas à sa ligne éditoriale.
  • L’éditeur se réserve le droit d’annuler immédiatement l’inscription d'un débatteur concerné par cette mesure et de supprimer purement et simplement tous ses droits de réinscription, sans qu’aucune justification ni argumentation soit nécessaire.



Philosophie par Internet, débat de philosophie, discussions philosophiques, cercle philosophique en ligne

Annonce

à découvrir

La conquête du Soi

Connexion à mon profil

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de navigation, et pour faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux.