Philo Libre Expression Cercle philosophique sur internet - débat de philosophie en ligne

Intervenir dans le débat de philosophieDernière intervention

Thème de discussion sélectionné:

prudence communautaire et/ou prudence personnelle ?

Les interventions sont classées par ordre chronologique
23.04.2020 09:01

prudence communautaire et/ou prudence personnelle ?

certains contextes sociaux ou familiaux peuvent rendre difficile l'évaluation de la limite entre la prudence personnelle et la prudence communautaire, c'est pourquoi il semble nécessaire d'analyser la prudence en elle même et de porter son efficience dans les cas où justement deux possibilités de la mettre en oeuvre paraissent être contradictoires...
Thème proposé par zeugma
Laine
Laine
260 interventions
---
01.05.2020 22:11

prudence communautaire et/ou prudence personnelle ?

Selon le CNRTL : Empr. au lat. prudentia « prévoyance, prévision, compétence, sagesse ».
Chacun de ces mots est d'un registre différent à mon sens : on pourrait imaginer que là où il y a compétence, la prudence soit moins de mise mais la sagesse alors est de bonne aloi.
Quant à la prévoyance et à la prévision, il s'agit pour l'une comme pour l'autre de voir avant autrui, ce qui ne dispense de l'écoute appliquée des arguments de l'autre et qu'elle soit communautaire ou personnelle, la prudence s'arrête là où la vérité est bafouée.
Venant de visionner J'accuse de Roman Polanski, si le Colonel Picard n'avait fait fi de la prudence personnelle qui sied à un officier carriériste, il n'eut certainement pas permis la réhabilitation d'un homme tout en bravant la prudence communautaire.
zeugma
zeugma
569 interventions
---
02.05.2020 10:26

prudence communautaire et/ou prudence personnelle ?

oui Laine, vous avez très certainement cerné la question de la relation entre la prudence personnelle et communautaire dans le fait que c'est à partir d'une connaissance adéquat du réel que la sagesse peut ordonner donc mettre un ordre dans les priorités mais aussi éventuellement dire ce qui est juste de faire, donc donner un conseil, voir un ordre direct si d'autres personnes le demandent...

car la sagesse se divulgue sans envie et c'est même là que l'on reconnait son authenticité, comme vous le dites dans cette phrase : "on pourrait imaginer que là où il y a compétence, la prudence soit moins de mise mais la sagesse alors est de bonne aloi."

la seule motivation de la sagesse c'est l'amour du bien pour les autres et pour soi, et plus exactement, de l'amour du bien commun, très bien résumé dans cette autre phrase: "la prudence s'arrête là où la vérité est bafouée."...

la prévoyance et la prévision sont deux modalités de l'activité de la sagesse qui réalise une des fonctions de l'intelligence à savoir : l'anticipation...

car cette dernière semble bien être l'aboutissement des quatre "moments évolutif de la fonction cérébrale, qui sont à ma connaissance : la distinction, l’abstraction, la conceptualisation et l’intention...

or, entre l'anticipation et l'intention, il y a une con-naturalité de disposition dans la puissance et acte de l'intelligence, qui peut être dites : recherche d'autonomie dans la dépendance...

en effet, l'anticipation est une capacité dis-positive (puissance) à agir en vue (acte) d'un bien nécessaire, et l'intention est une projection active (acte) pour rejoindre un bien à venir (en puissance)...

votre exemple historique est concrètement un des lieux où la prudence personnelle peut-être relativisée par la prudence communautaire, mais aussi là où la première risque de perdre l'intégrité de sa qualité naturelle en empruntant une voie qui choisit et favorise la quantification de l'efficience (dépendance)dans le sacrifice de l'autonomie...
Eras
Eras
25 interventions
---
05.05.2020 08:53

prudence communautaire et/ou prudence personnelle ?

Prudence individuelle:
Trop de prudence éloigne le courage.

Il est des situations embarrassantes et honteuses où les personnes lâches et abouliques en savent suffisamment pour ne pas avoir à en savoir davantage pour agir.

Lorsqu'on est interpelé, lors d'une crise à gérer, sur le plan de nos valeurs et qu'on est ramené à ses préceptes ambitieux ou à ses peurs. On peut subir un profond dilemme d’ordre éthique : entrer en action, sous le stress et dans une situation de crise ; ou bien se laisser glisser dans la passivité ou la fuite, dans la médiocrité dévalorisante, dont la pente mène vers le reniement de soi-même.

La volition et le courage sont plus facilement mobilisables lorsqu’on est éprouvé, ou qu’on est menacé. Une douleur intense doit être arrêtée à tout prix.

Prudence communautaire:
Les sociétés régies par la peur et qui exagèrent toutes sortes de précautions, professent par ailleurs toutes sortes de menaces, inventées ou amplifiées, et recommandent des prudences inutiles et des remèdes absurdes, extravagants, insensés, et inefficaces... Provoquant plus de dégâts collatéraux qu'elles ne réussissent à sauver par ailleurs.

Les décideurs forment une élite, autoproclamée, qui engendre, par égoïsme, par inélégance, par inexpérience et impéritie, par naïveté ou candeur, par imprudence et parfois par prévarication, plus de souffrance et de pénalités que de bienfaits et de bénéfices pour les personnes ou les structures qu'ils représentent. Leur pouvoir excessif, voire hégémonique, porte également préjudice à toutes les parties qui sont indirectement connectées à l’entité concernée, lesquelles endossent les conséquences des projections litigeuses.
zeugma
zeugma
569 interventions
---
05.05.2020 11:14

prudence communautaire et/ou prudence personnelle ?

Sauf à confondre la prudence et la crainte l'on ne peut dire que la prudence peut avoir un excès, tout comme une connaissance de ses propres limites, si elle est ordonnée vers le bonheur, ne s'aurait empêcher la disposition volitive de s'appuyer sur toutes les informations disponibles pour atteindre sa fin...

Pareillement si il arrive que la vie morale soit en dilemme, par une remise en question des bases de références au bien (et pas des valeurs), la prudence est toujours la plus juste position puisqu'elle permet à l'intelligence de percevoir plus avant les lieux de conflits intérieurs, de même lors d'une confrontation avec une situation difficile, affective ou relationnelle dans son acception générale, la prudence personnelle doit se manifester non pas comme un repli ou une hésitation, mais plus énergiquement comme une garde du cœur, que seuls celles et ceux attentifs au bien recherchent, car là aussi la connaissance de soi-même est une longue "confrontation" avec ce qui manque de finalité, ce qui inclus évidemment nos limites et les limites du réel...

c'est pourquoi la volonté et l'élan de vie sont plus manifestes dans leur nature parfaite par la recherche du bien que dans la confrontation d'un manque, voir d'un mal ou d'une épreuve, et cela est évident si l'on sait reconnaître comme cause des causes ce qui nous finalise naturellement...

Pour le lien avec la prudence communautaire, il n'est pas toujours nécessaire de rappeler que c'est aussi dans la recherche du bien commun que l'on peut mettre de coté les excroissances des pouvoirs politiques ou financiers qui ont fait de la prudence personnelle une telle caricature qu'au moment de prendre des décisions, ces "pouvoirs" se rendent compte de leur peu de conscience d'une finalité juste, et de leur impossibilité de recul nécessaire en vue d'une solution adaptée à un problème...

car là aussi confondre maîtrise de soi et orgueil, relègue la prudence au profit de la domination arbitraire de son environnement...
Laine
Laine
260 interventions
---
05.05.2020 12:27

prudence communautaire et/ou prudence personnelle ?

Absolument en accord avec Eras à ce sujet : "les sociétés régies par la peur et qui exagèrent toutes sortes de précautions, professent par ailleurs toutes sortes de menaces, inventées ou amplifiées, et recommandent des prudences inutiles et des remèdes absurdes, extravagants, insensés, et inefficaces..."
La prudence ne doit pas être détachée du discernement à mon sens ; il s'agit bien là de deux dispositions naturelles et personnelles engendrant, du fait de leur exercice, des répercutions personnelles, bien sûr, mais aussi communautaires.
Priver l'humain (le citoyen pour ce qui concerne les actions d'envergure politique) de son discernement est, à mon sens, impardonnable tant cette belle faculté est le ferment de la liberté.
zeugma
zeugma
569 interventions
---
05.05.2020 12:39

prudence communautaire et/ou prudence personnelle ?

toutefois, la bonne prudence politique commence lorsque des projets sont décidés en vue du bien commun, et lorsque "le pari sur l'avenir" ne détruit pas la qualité du présent, c'est à cette exigence et à deux autres encore plus indispensables que nous pouvons regarder la prudence communautaire comme la continuité naturelle de la prudence personnelle...

ces deux autres exigences sont la réversibilité des effets d'un projet et la consultation en temps réel de tel projet, non seulement validé par un vote majoritaire quantitatif mais aussi par une écoute qualitative des personnes concernés directement par tel projet...

ainsi chaque loi votée devient une retranscription de la prudence personnelle au plan collectif et une extension participative de chacun au bien de tous...
Laine
Laine
260 interventions
---
20.05.2020 08:11

prudence communautaire et/ou prudence personnelle ?

...ce système que vous décrivez fait rêver...
zeugma
zeugma
569 interventions
---
29.05.2020 10:11

prudence communautaire et/ou prudence personnelle ?

oui sans doute Laine, mais plus qu'un rêve c'est une évidence que l'efficience de la prudence personnelle permet de mieux saisir ce qui délimite le passage de la responsabilité personnelle à la responsabilisation collective, puisque l'activité communautaire porte en elle un "déplacement de l'engagement" autant dans la coopération décisionnelle, que dans l'acceptation des conséquences de l'action...

c'est donc dans l'efficience de la prudence personnelle que nous pouvons trouver en quoi la prudence communautaire doit être un report de la prudence personnelle sous deux aspects, celui de la cohésion des opinions et celui de la cohérence de la finalité choisie...

par exemple dans le choix du groupe pour une personne, la prudence communautaire s'engage dans deux directions, celle qui estime dans la confiance de son aptitude pour tel travail, mais aussi dans la reconnaissance de la représentativité du groupe jusque dans les conséquences des actions de la personne choisie...

or, la prudence communautaire se doit de répartir une gradualité de responsabilité dans la mesure où elle ne peut assumer la totalité de la prudence personnelle par substitution à celle-ci, dit autrement, la prudence personnelle ne peut-être entièrement assumée par la prudence collective, et cette dernière ne peut donc pas se substituer entièrement à la première...

il y a bel et bien deux positions ET / OU qui font que la prudence comme anticipation des conséquences de l'action et comme répartition des responsabilités peut être alternée et/ou subsidiaire mais jamais entièrement substitutives l'une de l'autre, car ni la prudence personnelle, ni la prudence communautaire ne recouvrent totalement la complexité des situations humaines, et c'est pourquoi elles doivent coexister...

Modifié par zeugma - 08.08.2020 04:09
Intervenir dans le débat de philosophieDernière intervention


Avertissements:

  • Les thèmes des débats sont proposés, exclusivement, par les débatteurs qui doivent préalablement s'être inscrits au sein de notre cercle philosophique en ligne "PHILO LIBRE EXPRESSION". L'éditeur s'en tient à la validation ou non des sujets ainsi proposés.
  • L’éditeur exerce un droit de regard et de censure à l'encontre de toutes les publications faites par les débatteurs dans l'espace «PHILO LIBRE EXPRESSION». Le cas échéant, il procédera, sans avis ni justification, à la suppression de toute parution concernant tout commentaire et toute publication qui ne correspondraient pas à sa ligne éditoriale.
  • L’éditeur se réserve le droit d’annuler immédiatement l’inscription d'un débatteur concerné par cette mesure et de supprimer purement et simplement tous ses droits de réinscription, sans qu’aucune justification ni argumentation soit nécessaire.



Philosophie par Internet, débat de philosophie, discussions philosophiques, cercle philosophique en ligne

Annonce

à découvrir

La conquête du Soi

Connexion à mon profil

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de navigation, et pour faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux.