Philo Libre Expression Cercle philosophique sur internet - débat de philosophie en ligne

Dernière intervention

Thème de discussion sélectionné:

qu'est-ce que la guerre ?

Les interventions sont classées par ordre chronologique
28.11.2019 19:43

qu'est-ce que la guerre ?

si la guerre est parfois considérée comme un acte de justice communautaire, il reste que le plus souvent elle est déclenchée par l'abandon de toutes les autres formes de résolutions d'un conflit, soit territoriale, soit stratégique, soit religieux, ethnique ou encore idéologique, bref doit-on penser que la guerre est une des manières parmi d'autres de faire l'Histoire ?
Thème proposé par zeugma
Laine
Laine
287 interventions
---
30.11.2019 16:36

qu'est-ce que la guerre ?

La guerre est certainement le résultat d'une forme de désespoir, d'énergie du désespoir, pulsion de la dernière chance ; déclarer la guerre : n'est ce pas s'avouer vaincu dans le sens où, effectivement, toutes les autres voies ont été épuisées, c'est avouer un échec sans perdre la face ; enfin, je ne sais pas, c'est peut-être aussi s'en remettre à Dieu, enfin la puissance céleste, une force qui ne nous appartient pas mais qui nous gouverne...
zeugma
zeugma
636 interventions
---
02.12.2019 10:37

qu'est-ce que la guerre ?

Laine votre dernière suggestion me replonge en plein dans la Bhagavad Gîtâ...et dans cette forme de résolution ultime de toujours faire ce que la divinité veut...nous en reparlerons !
Pitha
Pitha
38 interventions
---
16.12.2019 15:05

qu'est-ce que la guerre ?

Les guerres, successives, prouvent à quel point une communauté, qui se prétend civilisée et pacifiée, bascule facilement dans la barbarie totale.
Pitha
Pitha
38 interventions
---
16.12.2019 15:07

qu'est-ce que la guerre ?

Les Hommes belliqueux, perfides et pernicieux s'abreuvent frénétiquement de leur ambition, de leur orgueil, de leur vanité, de leur présomption, de leur suffisance, de leurs certitudes et convictions, de leur complaisance, de leur ostentation et de leur mégalomanie. Ils complotent et convoitent les biens et le pouvoir. Ils cultivent la ruse et l'intrigue. Ils s'adonnent aux rapports de force avec roublardise, rudesse et brutalité, partout, à tous les stades du processus d’agression. Ils sont victimes de leurs peurs, de leurs erreurs, de leur inanité, de leur infatuation, de leur futilité et de leur petitesse, de leur instabilité, de leurs reniements, de leur inconsistance, de leurs mensonges, de leur présomption, de leur crânerie, de leurs instincts basiques et de leurs pulsions primaires…

La prévenance sociale et les sentiments nobles sont absents de toutes les décisions.

Les assaillements impitoyables engendrent des prédications affligeantes et des manipulations captieuses, grotesques et nocives. Des actes ignobles sont commis, assujettissant les hommes, les femmes et les enfants à l'autorité la plus folle, et les plongeant ainsi dans l’affliction ultime, la désolation et la déliquescence.
zeugma
zeugma
636 interventions
---
16.12.2019 16:15

qu'est-ce que la guerre ?

on ne peut mieux dire que votre réquisitoire Pitha !
Laine
Laine
287 interventions
---
03.01.2020 20:45

qu'est-ce que la guerre ?

Ne l'ai jamais lu le Bhagavad Gita.
zeugma
zeugma
636 interventions
---
05.01.2020 09:06

qu'est-ce que la guerre ?

pourtant une lecture à conseiller en notre temps d'orgueil et de volonté de puissance destructrice !
zeugma
zeugma
636 interventions
---
06.04.2020 11:05

qu'est-ce que la guerre ?

je cites intégralement et de nouveau le post de Laine : " La guerre est certainement le résultat d'une forme de désespoir, d'énergie du désespoir, pulsion de la dernière chance ; déclarer la guerre : n'est ce pas s'avouer vaincu dans le sens où, effectivement, toutes les autres voies ont été épuisées, c'est avouer un échec sans perdre la face ; enfin, je ne sais pas, c'est peut-être aussi s'en remettre à Dieu, enfin la puissance céleste, une force qui ne nous appartient pas mais qui nous gouverne..."

car il contient une approche de ce que la guerre peut avoie de fascinante pour les personnes qui la garde comme moyen en vu d'une fin, alors qu'il me semble qu'elle ne soit qu'un moyen qui s'entretienne lui même et si je puis dire il n'y a que la guerre qui justifie la guerre c'est pourquoi elle est injustifiable...

dire de la guerre qu'elle relèverait d'une intention divine qui poserait une remise à niveau des facultés d'acceptations que nous devrions avoir les uns envers les autres est délicat à soutenir et il nous faudrait plus d'un post Laine, pour nous en convaincre...
zeugma
zeugma
636 interventions
---
05.05.2020 21:04

qu'est-ce que la guerre ?

c'est en effet une situation extrême qui fait que l'on cherche à s'imposer par la mise en jeu de sa propre vie, si cela ce fait au plan personnel, c'est par un manque de prudence, mais au plan communautaire c'est une erreur patente car engager la vie de personnes par soumission collective n'est pas seulement un manque de prudence (donc un mal) mais plus encore une confusion sur les principe même du réel, puisque la contrainte de l'obéissance qui va jusqu'à réclamer de le sacrifice de sa vie autrement que par amour est illusoire, donc irréel...

l'amour de la patrie est métaphorique et ne justifie pas de perdre sa vie qui est un bien unique, et partir en guerre pour l'amour de ses proches est une méprise pour ceux qui déclarent une guerre et un malheur pour ceux qui y répondent...

la guerre ne se justifierait donc que par elle-même c'est pourquoi elle est injustifiable !
Laine
Laine
287 interventions
---
05.05.2020 22:17

qu'est-ce que la guerre ?

...injustifiable et d'ailleurs une guerre est-elle jamais justifiée ??...
Meitatsu
Meitatsu
6 interventions
---
19.07.2020 15:37

qu'est-ce que la guerre ?

La guerre est contenue dans l'histoire humaine.

Elle est issue d'une dissension entre des êtres dotés de puissances intrinsèques : d'âmes.

Comme nous avons un corps, nous ne sommes pas omniscients, nous n'avons pas la science complète y compris dans sa transcendance.

De surcroît, cette ignorance partielle dans la lumière de l'homme est donc discordante avec les concernés.

En somme, toute guerre a pour objet une vérité incomprise, non-dévoilée en totalité, ce qui, quand quelques récompenses émanent, sans gain et en continu, les différents partis parlent avec le corps, ce qui donne : la guerre.
zeugma
zeugma
636 interventions
---
19.07.2020 19:02

qu'est-ce que la guerre ?

la guerre n'est pas seulement issue d'une frustration physique ni d'une ignorance !

elle est souvent la conséquence d'un abus de pouvoir donc d'une attribution illégitime d'un droit ! celui d'attenter à la vie d'un autre vivant !
geveil
geveil
32 interventions
---
07.03.2021 10:40

qu'est-ce que la guerre ?

Les Hommes belliqueux, perfides et pernicieux s'abreuvent frénétiquement de leur ambition, de leur orgueil, de leur vanité, de leur présomption, de leur suffisance, de leurs certitudes et convictions, de leur complaisance, de leur ostentation et de leur mégalomanie. Ils complotent et convoitent les biens et le pouvoir. Ils cultivent la ruse et l'intrigue. Ils s'adonnent aux rapports de force avec roublardise, rudesse et brutalité, partout, à tous les stades du processus d’agression. Ils sont victimes de leurs peurs, de leurs erreurs, de leur inanité, de leur infatuation, de leur futilité et de leur petitesse, de leur instabilité, de leurs reniements, de leur inconsistance, de leurs mensonges, de leur présomption, de leur crânerie, de leurs instincts basiques et de leurs pulsions primaires…

La prévenance sociale et les sentiments nobles sont absents de toutes les décisions.

Les assaillements impitoyables engendrent des prédications affligeantes et des manipulations captieuses, grotesques et nocives. Des actes ignobles sont commis, assujettissant les hommes, les femmes et les enfants à l'autorité la plus folle, et les plongeant ainsi dans l’affliction ultime, la désolation et la déliquescence.


Ce sont des paroles de guerrier(e)!
zeugma
zeugma
636 interventions
---
08.03.2021 10:50

qu'est-ce que la guerre ?

"Ce sont des paroles de guerrier(e)!" dites vous geveil, ou sans doute une sorte de volonté d'exorciser la peur de vivre continuellement dans la possibilité de la guerre, le texte de Pitha en effet n'explique pas ce qu'est la guerre mais conduit quand même à mettre une distinction entre ce que quelques individus utilisent dans la fonction de la guerre et ce que subissent tous les autres par ce choix, qui est en fait une négation du choix, car la guerre est l'irréversibilité d'un jugement de valeur...
Angel06
Angel06
7 interventions
---
15.05.2021 00:26

qu'est-ce que la guerre ?

Merci zeugma pour se thème passionnant car pour rependre un poste précédant, la guerre fait partis de l'histoire. A se titre, je ne suis pas sûr que l'on puisse affirmer que les hommes font l'histoire, au sens de faire l'histoire pour faire de l'histoire. À mon avis on vit l'histoire, peut-être même qu'on l'a subit. La guerre est alors un évènement historique qui compose l'histoire. Pour autant c'est bien sûr l'homme qui fait la guerre... Mais l'homme n'est-il pas l'acteur et non le réalisateur de son histoire? Nous faisons l'expérience de nos vies sans en maîtriser une seule seconde. Je doute donc que l'on puisse avoir une quelconque prétention à avoir un contrôle sur l'histoire.
La guerre, faisant partie de l’existence de l'homme, elle peut être perçue comme une rupture à un cycle qui compose lui-même l'histoire. Un moment de bascule, au même titre qu'une révolution. Mais dans ce cas qu'est-ce qui les distingue? La guerre de manière générale est un affrontement entre deux entités qui a pour but d'imposer par la force une idéologie. Avec cette définition vous comprendrez qu'il n'y a pas beaucoup de différence avec la notion de révolution. Cependant, si une révolution a pour but de renverser un ordre déjà mis en place, une guerre a au contraire pour objectif de le conserver. C'est donc en regardant la cause des deux événements que l'on peut les distinguer.
L’emploi de la force est la plus importante des caractéristiques de la guerre et pourtant elle est polymorphe, tous comme les "entités" qui s'affronte. Si l'on réduit la guerre à un affrontement militaire, c'est trop vite oublié par exemple les guerres économiques... Et ainsi, si l'on quantum la guerre à l'opposition de deux pays c'est maître de côté les guerres civiles...
Définir se qu'est la guerre avec les regrettable et nombreux exemples que nous avons et tout de même enrichissante pour la formidable analyse historique qu'elle nous invite à faire!
Angel06
Angel06
7 interventions
---
15.05.2021 00:38

qu'est-ce que la guerre ?

...injustifiable et d'ailleurs une guerre est-elle jamais justifiée ??...


Pour aider à répondre à votre question, je dirais qu'il faut d'abord distinguer une guerre juste, d'une guerre justifiée. Si une guerre est toujours justifiée par le commanditaire, tous comme elle est juste à ces yeux, vous vous en douterez, d'un point de vue extérieur ce n'est pas toujours le cas...
Une guerre justifiée me renvoie plutôt à un dilemme moral tant dit qu'une guerre juste à un problème juridique. Bien que les deux notions sont trop souvent confondues au point qu'une guerre juste à l'époque médiévale est avant tous une guerre pour défendre le bien c'est-à-dire la volonté de Dieu, dans un sens contemporain, il est important de faire la distinction.
Une guerre juste, d'un point de vue juridique donc, dépend des lois en vigueur au moment de la guerre. C'est assez simple à trancher si j’ose dire contrairement au dilemme moral...
Une guerre justifiée a contrario dépend de la morale de celui qui va émettre le jugement. Si l'on raisonne de manière utilitariste, c'est en regardant le résultat de la guerre et en le comparant au bien fait pour le maximum de personne que la guerre sera considérée comme bonne ou mauvaise. Par ailleurs, si l'on est pacifiste, la guerre est injustifiable...

Modifié par Angel06 - 15.05.2021 00:41
zeugma
zeugma
636 interventions
---
15.05.2021 08:30

qu'est-ce que la guerre ?

En reprenant certaines de vos phrases Angel, il apparaît que la notion de guerre soit de plus en plus assortie de la notion d'état de droit qui comme on le sait, est une appropriation légale et morale d'une identité nationale, culturelle, territoriale et économique...

je vous cites : "Mais l'homme n'est-il pas l'acteur et non le réalisateur de son histoire ?"
curieuse distinction pour le sujet qui nous occupe, sauf si vous faites de la guerre une fatalité, ce que ce sujet voulait justement dénoncer...

car vous dites aussi : "Nous faisons l'expérience de nos vies sans en maîtriser une seule seconde." Je doute donc que l'on puisse avoir une quelconque prétention à avoir un contrôle sur l'histoire..."

libre à vous de porter une affirmation aussi direct... mais alors jusqu'où accordez vous la notion de responsabilité légale et morale dans notre vie commune ? cette désappropriation de l'individualisation du fait historique peut porter à toutes les outrances !

vous poursuivez : "un affrontement entre deux entités qui a pour but d'imposer par la force une idéologie"
là encore vous optez pour une notion de la guerre comme un moyen possible de garder une position idéologique, donc vous admettez que certains humains sont aux commandes de l'histoire, en contradiction avec ce que vous dites plus haut...

ensuite comparant une révolution à la guerre vous dites : " Cependant, si une révolution a pour but de renverser un ordre déjà mis en place, une guerre a au contraire pour objectif de le conserver."

Oubliant que la révolution est une opposition naît d'une oppression dans une disproportion de moyens, au moins sous une forme matérielle et que la guerre se constitue dans une rivalité de puissance de feu, donc de moyens, la révolution est une sorte de guerre des pauvres. Dès lors la singularité de la guerre se trouve dans une assurance relative de victoire ou de destructions réciproques, car là où la guerre est injustifiable, c'est dans l'acceptation tacite de la mort
zeugma
zeugma
636 interventions
---
15.05.2021 09:01

qu'est-ce que la guerre ?

suite...

les guerres économiques et les guerres civiles si elles portent bien le nom de guerre et font toutes les deux des victimes directes, sont surtout des moments incontrôlables de certains mouvements sociaux, qui passent par l'affrontement sans avoir structuré directement la destruction de tel ou tel groupe, c'est donc qu'il s'agit d'un débordement d'agressivité et pas d'une fonction désignée à une corporation spécifique, une armée...

ensuite vous entrez dans une autre explication : "...il faut d'abord distinguer une guerre juste, d'une guerre justifiée"

en proposant que les notions "morale" et "légale" soient respectivement ce qui sert pour la première à assurer une guerre juste et pour la deuxième un guerre justifiée, mais là encore cette distinction semble oublier que la loi est une continuité affirmée d'une éthique collective, qui instaure des limites formelles et donc des causes d'interventions militaires dans les cas où justement la morale et la loi s'accordent pour passer d'une résolution pacifique d'un conflit à une opposition armée, la question de guerre juste et justifiée semble être une option entre deux moindre-mal, qui même additionnés ne font pas un bien, la guerre étant toujours un mal comme manque de compréhension entre humains, et si celles et ceux qui l'ont intégré à leur histoire comme une partie incontournable, devraient se rappeler aussi que même victorieux une nation est "perdante" pour avoir fait la guerre...

il n'y a aucun honneur ni aucune fierté à tuer des ennemis car se revêtant d'uniformes, une partie de la population opte pour un anonymat de mort impersonnelle, c'est à dire pour la dégradation de la part du vivant qui seule justifie le respect...

aucune cause ne justifie moralement ou juridiquement une guerre, car la guerre ne se justifie que par elle même c'est pourquoi elle est injustifiable...
Angel06
Angel06
7 interventions
---
15.05.2021 22:32

qu'est-ce que la guerre ?

Alors pour reprendre vos derniers commentaires et tenter d'expliquer un peu plus mon raisonnement, je commence par m'interroger par la notion d'état de droit que vous mentionner, Zeugma. En effet, je n'ai pas réussi à saisir si vous vouliez parler de l'État de droit qui selon moi se définie comme un État dans lequel l'autorité en place respecte les lois en vigueur ou un état de droit soit un état dans lequel un individu se trouverait soumise à des lois. En tout état de cause je ne suis pas parvenue à comprendre le lien entre la notion d'état de droit et la définition que je proposais de la guerre et que vous faites vraisemblablement.

Par suit, je suis parfaitement d'accords avec la critique que vous me faites. Je suis fataliste. Si l'homme a agi de telle sorte que la guerre arrive, alors la guerre est arrivé. Pour autant, je refuse de considérer que les actes de l'homme soient l'objet d'un parfait contrôle au sens où l'homme ne peut anticiper les effets des actes dont il est l’auteur. J'ai beau vouloir être riche, j'ai beau travailler pour, il se peut que je ne devienne pas riche, comme il se peut que je le devienne. Je suis convaincue que ce qui nous arrive ne relève pas de notre volonté et qu’au contraire de dominer nos actions, se sont nos actions qui nous domine. Pour prendre un exemple historique et qui plus est dans le thème de la guerre, je ne suis pas certaine qu'en signant le traité de Versailles, les alliés avaient pensé à la Seconde Guerre mondiale telle que nous l’avons connu. Pour temps, leurs actions, ce traité avait une volonté de contrôle. En interdisant la militarisation de l'Allemagne, ils voulaient empêcher que l’Allemagne ne déclenche une nouvelle guerre. Leur contrôle était illusoire. C’est en voulant empêcher qu’ils ont provoqué ce qu’ils redoutaient. Celle qui devait être la "der des der" a eu une petite sœur...
Dernière intervention


Avertissements:

  • Les thèmes des débats sont proposés, exclusivement, par les débatteurs qui doivent préalablement s'être inscrits au sein de notre cercle philosophique en ligne "PHILO LIBRE EXPRESSION". L'éditeur s'en tient à la validation ou non des sujets ainsi proposés.
  • L’éditeur exerce un droit de regard et de censure à l'encontre de toutes les publications faites par les débatteurs dans l'espace «PHILO LIBRE EXPRESSION». Le cas échéant, il procédera, sans avis ni justification, à la suppression de toute parution concernant tout commentaire et toute publication qui ne correspondraient pas à sa ligne éditoriale.
  • L’éditeur se réserve le droit d’annuler immédiatement l’inscription d'un débatteur concerné par cette mesure et de supprimer purement et simplement tous ses droits de réinscription, sans qu’aucune justification ni argumentation soit nécessaire.



Philosophie par Internet, débat de philosophie, discussions philosophiques, cercle philosophique en ligne

Annonce

à découvrir

La conquête du Soi

Connexion à mon profil

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de navigation, et pour faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux.